Contenu

Le Département Santé des Forêts (DSF)





Créé en 1989, le Département de la santé des forêts est en charge de la surveillance sanitaire des forêts françaises. (voir les 20 ans du DSF)
Le DSF s’organise en cinq pôles inter-régionaux qui s’appuient sur un réseau de plus de 200 forestiers de terrain.
Cette structure permet de répondre aux objectifs du DSF : suivre l’évolution et l’impact des ravageurs des forêts et identifier d’éventuels problèmes émergents.


Historique
Le DSF a été créé en 1989. Des problèmes sanitaires très médiatisés rencontrés dans les années 1980 comme les dépérissements de chênes en forêt de Tronçais ou les dépérissements de résineux attribués aux pollutions atmosphériques ont fait émerger la nécessité de mettre en place un dispositif solide de surveillance de la santé des forêts.
Organisation
Le dispositif de surveillance de la santé des forêts est représenté par le Département de la santé des forêts à la direction générale de l’alimentation, sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux et par cinq pôles interrégionaux rattachés aux DRAAF des régions qui les hébergent.
Réseau
Le DSF gère un dispositif de surveillance, de diagnostic et de conseil phytosanitaire pour la forêt. Il s’appuie sur un réseau de plus de 200 forestiers de terrain appelés correspondants-observateurs qui travaillent dans différents organismes (ONF, CNPF ou services déconcentrés du MAAP). Pour coordonner ce réseau, le dispositif de surveillance de la santé des forêts se compose du DSF à Paris et 5 pôles interrégionaux : Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Ouest, Sud-Est et Massif Central/Bourgogne.
Stratégie
En 2007, le DSF a revu sa stratégie. Elle est définie selon trois axes : la surveillance spécifique (dont le réseau systématique, poursuite du réseau européen de suivi des écosystèmes forestiers), la surveillance du territoire et la veille sanitaire.
Partenariat
Le DSF a développé de nombreux partenariats, notamment avec la recherche (INRA, Cemagref, Universités), et avec l’Inventaire forestier national. Il a établi des coopérations internationales (Allemagne, Suisse, Belgique, Maroc...).
Accéder à la page internet du Département Santé des Forêts