Contenu

Le réseau des correspondants observateurs






Le dispositif de surveillance de la santé des forêts est représenté par le Département de la santé des forêts à la direction générale de l’alimentation (sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux) à Paris.

L’arrêté du 23 juillet 2009, relatif à la désignation des directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt précise : « les directeurs régionaux de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt des régions Aquitaine, Auvergne, Centre, Lorraine et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont chargés d’une mission de surveillance phytosanitaire des forêts sur une circonscription interrégionale ».
Les directeurs régionaux de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt mobilisent des correspondants-observateurs consacrant une partie de leur activité à une mission de diagnostic et de conseil phytosanitaire, d’alerte, de surveillance et de suivi à long terme de la santé des forêts.
Ces 220 forestiers sont des personnels de terrain, agents ou des techniciens de l’ONF, des CRPF ou de l’administration du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche. Ils consacrent 30 à 50 jours par an (10 à 20 % de leur activité) à des observations et des diagnostics sanitaires.

Les correspondants-observateurs ont en charge des surfaces administratives très variables qui dépendent du taux de boisement.

Aquitaine
Retrouvez les coordonnées des correspondants observateurs d’Aquitaine